Mise à jour : infos sur le lieu

Les journées d’autodéfense populaire se dérouleront en grande partie à l’Arche, un bâtiment de la fac du Mirail occupé depuis plusieurs mois par des étudiant-e-s, dans le cadre du mouvement contre le plan étudiant, la réforme du bac, la sélection à l’université et plein d’autres trucs. Métro Mirail-Université

Le bâtiment pose malheureusement des problèmes d’accessibilité mais il est possible pour les discussion de se tenir en extérieur ou dans un autre bâtiment si besoin.


Appel

Les dix jours d’autodéfense populaire, c’est un temps, un espace de rencontres entre individus, collectifs et associations de Toulouse et à plus large échelle, afin de créer des réseaux de solidarité et d’entraide.

Pour se former à des pratiques diverses et variées telles que l’écriture, la radio libre, la boxe autogérée, l’autodéfense juridique, administrative et numérique, le soin... Pour se les réapproprier dans nos vies quotidiennes et dans nos luttes.

Un espace pour échanger autour de nos expériences, construirenos analyses et nos stratégies. Questionner les possibles, les limites, nos difficultés et nos réussites. Des luttes anticarcérales et contre l’institution psychiatrique à la mobilisation contre les violences policières, de la réappropriation de la ville à la réquisition de logements et lieux d’activités pour tou-te-s, du féminisme à l’antiracisme...
Le tout dans un cadre de partage, le plus horizontal possible : afin que le savoir ne soit pas détenu et diffusé par quelques personnes, afin d’apprendre ensemble, en se trompant, rectifiant, tentant des trucs et d’autres.

Un temps pour occuper la ville, y imprimer nos existences et nos révoltes, face à des conceptions de l’espace urbain excluantes, sécuritaires, classistes, racistes, sexistes...

Pour créer des liens, des complicités et des solidarités.

Pour être un peu moins seul-e-s et impuissant-e-s. Pour se donner de la force !

Le programme, plus d’infos ainsi que les archives de l’édition 2016 sont disponibles sur le site internet : www.autodefensepopulaire.net.
Pour participer ou en savoir plus, contactez-nous à autodefensepopulaire2018@riseup.net


Non-mixité

Certains espaces et temps se feront en non-mixité.
Nous sommes conscient-e-s qu’il ne suffit pas de le décréter pour que les rapports de domination qui structurent cette société disparaissent. Sans prétendre pouvoir garantir l’absence de comportements oppressifs, nous rappelons que ceux-ci ne seront en aucun cas tolérés.


Repas

Les repas du midi seront à prix libre, cuisinés par des familles présentes sur des squats toulousains. L’argent récolté sera mutualisé et reversé à parts égales entre ces différentes familles.

Le reste des revenus générés par l’événement sera réparti à parts égales entre plusieurs caisses de solidarité toulousaines. Ces caisses sont :


Des personnes veulent organiser cette discussion vendredi à --- h mais
comme elle galère à se deplacer, envoie leur un mail pour les prévenir de
ton envie de participer : douleurdouleur@hotmail.com

Discussion/rencontre entre personnes malades et/ou handicapées physique.
T’as construit des savoirs de résistances face aux institutions médicales
 ? Tu te sens isolé.e.s et tu détestes les agent.e.s de la CPAM autant que
les agent.e.s de police ? T’as des ressources chouettes à partager ?
Quand t’entends tes ami.e.s prôner l’autonomie, tu penses au fait que t’es
seul.e pour faire face à ta perte d’autonomie ? Tu serais bien venue à....
mais y’a toujours pas de rampes d’accès ? Tu veux partager des stratégies
pour faire face aux médecins-conseils, à la MDPH, à tes potes valides et
pas malades ? Tu t’es déja renseigné sur les conditions d’accès au suicide
assisté en Suisse et t’as personne avec qui en parler ? T’aimerais que les
manières de lutter sur d’autres sujets qui te concernent ne soient pas
construites autour de ton exclusion/absence ? T’es incollable sur la
pension d’invalidité, l’AAH, la PCH, l’ALD… et t’as envie de partager tes
connaissances ? Tu veux causer du racisme/sexisme/classisme et leur
articulation avec la maladie ou le handicap ?

Peu d’espaces de lutte en France et de rencontres contre le validisme et
l’exclusion des personnes malades. Peu d’espaces pour qu’on se rencontre
et qu’on fasse front.

On se retrouve isolé.e.s face à ces questions, on bataille pour survivre
dans un contexte de recul des droits des malades (réforme sécu, MDPH,
hopitaux publics...).
Nos existences sont politiques, rencontrons nous pour etre plus fort.e.s.
Si ca t’intéresse, previens nous à douleurdouleur@hotmail.com

Rien de prévu dans les 3 prochains jours.